Duos : Bud Shank & Bob Cooper

Deux saxophonistes emblématiques du jazz West Coast, un alto et un ténor, tous deux issus de l’orchestre de Stan Kenton et qui vont populariser ce jazz avec leurs duos flûte/hautbois !
Bud Shank, altiste de la West Coast, s’installe à Hermosa Beach au Lighthouse, après avoir quitté l’orchestre de Stan Kenton, où il remplaçait Art Pepper, avec nombre de ses camarades qui, lassés d’être toujours sur la route, vont être contents de pouvoir profiter du beau temps de la côte californienne. Au Lighthouse, il rejoint Bob Cooper, son alter ego au ténor mais peut-être au son plus classique, moins influencé par Bird. Ils vont remplacer Jimmy Giuffre et Shorty Rogers, partis créer leur propre groupe. Dès 1953, ils jouent ensemble sur le disque phare de Contemporary, The West Coast Sound de Shelly Manne. En parallèle, leurs activités au Lighthouse les font participer aux premiers enregistrements d’Howard Rumsey sur Contemporary. C’est en mai 1954 que Bob Cooper inaugure une série de coopérations sous l’un ou l’autre de leurs noms. Bud Shank est de la partie, Cooper est le leader. C’est son premier disque sur Capitol sous l’étiquette « Kenton Presents » et c’est un 25 cms (ou 10″ pour les américains). En quintet ou sextet, ils défilent un jazz frais, aérien et mélodieux.

pochette-bob-cooper-kenton-presents-jazz pochette-bob-cooper-kenton-presents-jazz-shifting-winds

En 1955, ils se retrouvent dans les studios, toujours pour Capitol, encore sous le nom de Bob Cooper mais cette fois-ci la formation s’est agrandie en passant du quintet à l’octet (Jimmy Giuffre, Bob Enevoldsen, John Graas et les frères Williamson entre autres les rejoignent). On est là dans la quintessence du style West Coast. Ce 30 cms, Shifting Winds est une douceur suave où ténor et alto, flûte, hautbois et cor anglais jouent des alliages sonores surprenants mais toujours attachants et swinguants.

Dans le même temps, en 1954, Bud Shank enregistre pour Pacific Jazz son premier disque, un 25 cms, Bud Shank And Three Trombones avec Maynard Ferguson, Stu Williamson et Bob Enevoldsen. Si Bob Cooper ne joue pas sur ce disque, c’est lui qui arrange tous les titres de la session parfaitement réussie et le titre Wailing Vessel est un des chefs d’œuvre du jazz californien des années cinquante. Voici ci-dessous la pochette du 25 cms original et l’arrière de la pochette. Toutes les photos sont de William Claxton.

pochette-bud-shank-and-three-trombones pochette-bud-shank-and-three-trombones-dos

Nos deux saxophonistes, installés au Lighthouse d’Howard Rumsey, vont enregistrer de plus en plus chez Pacific Jazz. C’est la grande vogue du Jazz West Coast et Richard Bock (chez Pacific) et Lester Koenig (chez Contemporary) entre autres vont enregistrer à tour de bras des disques aux pochettes ensoleillées par les photos de William Claxton et la mise en page colorée de l’agence Tri-Arts de Robert Guidi.

A partir du tout début de janvier 1956, Bud Shank et son quartet (Claude Williamson au piano, Don Prell à la basse et Chuck Flores aux drums) font les belles nuits du Haig (club légendaire d’Hollywood sur Wilshire Boulevard, en face de l’Ambassador Hotel où a débuté le quartet de Gerry Mulligan & Chet Baker). Le Bud Shank quartet est invité à l’institut Technologie de Californie, Bob Cooper se joint au quartet et sur deux morceaux, ils alterneront à la flûte pour Shank et au hautbois pour Cooper. Le concert est enregistré et une partie voit le jour sur le PJ 1219.

pochette-bud-shank-quartet-in-concert-with-bob-cooper-jazz-at-cal-tech

Ces duos flûte/hautbois ont aussi fait un tabac en 1954 au Lighthouse et Lester Koenig en fera même un disque complet (on en reparlera). Le groupe a suffisammment de succès pour que Dick Bock leur propose d’enregistrer de nouveau en novembre 1956 sur sa marque : le premier Flute ‘N Oboe sous leurs deux noms sur PJ 1226 en quintet, toujours avec Don Prell et Chuck Flores, mais cette fois-ci, le guitariste Howard Robert est le cinquième homme. Sur plusieurs morceaux, quatre instruments à cordes sont ajoutés. Si cela frise parfois la joliesse (surtout avec les cordes), l’alliage sonore est très agréable et le disque est une réussite.

pochette-bob-cooper-and-bud-shank-flute-n-oboe pochette-bud-shank-and-bob-cooper-the-swing's-to-tv

Un an plus tard, en janvier 1958, retour aux studios pour le même type d’enregistrement, un quintet avec Shelly Manne qui remplace Chuck Flores et toujours cinq instruments à cordes (un violon est ajouté). Le titre de cet opus, The Swing’s To TV, sous-titré Bud Shank And Bob Cooper Play Theme Songs From Television Shows avec une pochette délicieusement kitsch. Le label de Bock a changé de nom pour s’ouvrir aux autres musiques (World Pacific – le disque est numéroté WPM 411) car le jazz sur la côte ouest bat de l’aile. En effet, à l’est, les hard boppers cassent l’image cool et par la même occasion le jazz californien ! Le disque est agréable mais effectivement moins bon que le précédent ou les Contemporary du Lighthouse. Trop de joliesse tue le beau.

Dans les studios, Richard Bock, comme à son habitude, enregistre le quintet à tour de bras et des morceaux apparaîtront sur le WPM 408 Jazz Swings Broadway, compilation qui en plus du duo Shank/Cooper, comprend le Stu Williamson quartet, le Russ Freeman Trio et le Chico Hamilton quintet. L’unité du disque est la version jazz des thèmes de shows de Broadway. Bon disque par ailleurs. D’autres morceaux apparaîtront sur une autre compilation de Shank/Cooper parue sous le nom de Blowin’ Country, cette fois sous le numéro PJ 1217. Suivre Richard Bock dans ses enregistrements est très difficile et j’y consacrerai un article plus tard.

Le duo Bud Shank/Bob Cooper a vécu. On retrouvera néanmoins les deux musiciens sur un dernier disque de jazz pour la musique composée pour les films de surf de Bruce Brown (le surf est très à la mode sur les côtes de Californie) avec Carmell Jones à la trompette. Mais c’est une autre histoire. Les disques Pacific Jazz sont rassemblés dans un coffret (épuisé) 3xCds chez Mosaic Records.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *