Sharon Jones & The Dap-Kings / It’s A Holiday Soul Party

pochette-sharon-jones-and-the-dap-kings-it's-a-holiday-soul-party

Le disque de Noël est un rituel classique dans la culture anglo-saxonne, spécialement aux Etats-Unis (de Frank Sinatra à Ella Fitzgerald en passant par l’écurie Motown, les plus grands artistes s’y sont tous essayés). Sharon Jones, toujours accompagnée des fameux Dap-Kings, contribue à son tour à cette tradition et publie en cette fin d’année 2015 It’s A Holiday Soul Party.
Sharon Jones aura enchaîné les petits boulots (elle a travaillé comme serveuse ou encore en tant que surveillante à la prison Riker’s Island) avant de rencontrer le succès tardivement (à plus de 40 ans) avec la sortie de Dap Dippin’ With The Dap-Kings, en 2002. Un album qui lance sa carrière et sa collaboration avec les Dap-Kings, mais aussi une sortie qui marque les débuts du tout jeune label Daptone Records. C’est dans un quartier désolé de Brooklyn, New York, que Gabriel Roth (aka Bosco Mann) et Neal Sugarman, fondateurs du label, décidèrent de s’installer. Possédant ce son brut, authentique, qui sera la marque de fabrique du label, les Dap-Kings livrent de la musique à l’ancienne, qui sonne comme la soul des années 60. Après quatre albums de qualité : Naturally (2005), 100 Days 100 Nights (2007), I Learned The Hard Way (2010) et Give The People What They Want (2014), Sharon Jones est de retour en 2015 avec un album de Noël dans la plus pure tradition américaine. La pochette, avec ce groupe qui prend la pose dans de beaux costumes bien ajustés, cette mise en scène volontairement kitsch, et ce design à base de fond uni, de cadres et de grosses typos caractéristiques des albums de Motown, est un hommage très réussi à l’esthétique des pochettes soul des années 60.
macaron-sharon-jones-and-the-dap-kings-ain't-no-chimneys-in-the-projects

Sharon Jones is coming to town

« One, two, three, four, five, six, seven, eight… » Et ça commence avec le festif 8 Days (Of Hanukkah) et ses cuivres funky, un très bon titre doté d’un clip original sous forme de « lyric video » (visible ici). On enchaîne avec l’excellent Ain’t No Chimneys In The Projects (littéralement « il n’y a pas de cheminées dans les cités »), une chanson pleine de soul sur fond de critique sociale, qui marche sur les traces du Santa Claus Go Straight To The Ghetto de James Brown. Ce morceau était déjà paru sur la face A d’un single sorti en décembre 2009. Vient ensuite le très bon White Christmas, au rythme survolté avec une Sharon Jones qui assure comme toujours (il existe aussi un clip, que l’on peut voir ici). Au passage, on est ravis de retrouver aux chœurs le duo Saun & Starr, qui a signé son premier album cette année (le LP Look Closer, chez Daptone). On a aussi droit à une petite revisite de Silent Night dans une version résolument blues. Les deux autres titres de cette première face étaient sortis sous la forme d’un single 7″ en édition limitée en 2014 : Just Another Christmas Song, une petite ballade soul simple mais efficace, et l’oubliable Big Bulbs. Sur l’autre face, on trouve une sublime version du Please Come Home For Christmas de Charles Brown, un hit de 1960 du label King Records. Funky Little Drummer Boy déboule ensuite avec ses superbes arrangements rythmiques à base de contretemps. S’en suivent un énergique et remuant Silver Bells et un World Of Love signé Binky Griptite qui était lui aussi déjà sorti en single fin 2007. L’album s’achève sur une version instrumentale de toute beauté du traditionnel chant de Noël God Rest Ye Merry Gentlemen.

Soulful Christmas

L’album It’s A Holiday Soul Party est une production solide signée Daptone, regroupant quelques très bons titres, une bande-son idéale pour les amateurs de soul rétro en cette période de fêtes de fin d’année. Sharon Jones est toujours en pleine forme, et le son des Dap-Kings toujours aussi bon et authentique. Ces onze pistes pleines de soul nous le prouvent encore une fois. Une excellente surprise à mettre sous le sapin.

Liens : Le site officiel de Sharon Jones & The Dap-Kings / La page Bandcamp de Sharon Jones & The Dap-Kings / Le site Daptone Records

2 Comments

  • Xavier dit :

    Mince, j’étais passé à côté ! Tant pis, j’écouterai ça l’année prochaine en décembre ! 🙂

    • dosadi666 dit :

      C’est sûr qu’une fois les fêtes de Noël passées, ça n’a plus le même charme…

      Elle avait pris son temps pour les derniers albums et le dernier étant sorti en 2014, on s’attendait pas forcément à un retour en 2015. C’était la petite surprise de Noël ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *