Tiken Jah Fakoly / Racines

pochette-tiken-jah-fakoly-racines

Un an seulement après Dernier Appel, Tiken Jah Fakoly revient avec un album de reprises. Sorti le 25 septembre 2015, l’album Racines, comme son nom l’indique, est un vibrant hommage au reggae roots. De Bob Marley à Alpha Blondy, sans oublier Ken Boothe et Burning Spear, cet opus revisite une petite sélection de grands standards.
Enregistré au mythique studio Tuff Gong à Kingston, Jamaïque, cet album fait honneur aux grands noms du reggae et reprend quelques uns de leurs plus grands classiques. Tiken Jah Fakoly s’est entouré pour l’occasion des meilleurs musiciens de l’île : On retrouve donc Robbie Lynn aux claviers, Mikey Chung à la guitare, Sly Dunbar à la batterie et bien sûr son éternel compère Robbie Shakespeare à la basse, soit la formation qui accompagnait Peter Tosh à l’époque, rien de moins. Mais il n’oublie pas l’Afrique pour autant et de nombreux instruments mandingues sont ajoutés lors d’une seconde série de sessions au studio Lumumba, à Bamako, Mali. Parmi ces instruments traditionnels, on distingue le n’goni ou la kora pour les instruments à corde, le balafon (qui est une sorte de xylophone), le sokou (qu’on pourrait qualifier de violon africain) ou encore le tama ainsi que le djembé du côté des percussions. La pochette nous présente un Tiken Jah Fakoly en vieux sage éclairé, entouré de rastas. Les photos sont une fois de plus signées Youri Lenquette.

photo-tiken-jah-fakoly-racines-credit-youri-lenquette
Tiken Jah Fakoly. Photo de Youri Lenquette.

Le reggae a beau être né en Jamaïque, il reviendra à sa source, en Afrique

L’album commence avec une somptueuse reprise de Is It Because I’m Black (un superbe morceau de Ken Boothe, produit par Lloyd Charmers, qui est lui-même une reprise d’une puissante critique sociale composée à l’origine par le chanteur soul de Chicago Syl Johnson en 1968). Tiken Jah Fakoly donne ici une interprétation très réussie aux côtés de Ken Boothe. Il dira d’ailleurs de cette session qu’elle « était le moment le plus fort de ce voyage en Jamaïque ». Le classique Get Up, Stand Up (chanson écrite en 1973 par Bob Marley et Peter Tosh, qui deviendra un chant de révolte pour tous les opprimés) prend le relais et on appréciera la présence du légendaire U-Roy. Le morceau suivant, One Step Forward revisite un autre grand classique enregistré en 1975 par Max Romeo (qu’on retrouve ici aux côtés de l’ivoirien) au mythique Black Ark de Lee Perry. Slavery Days est une reprise d’un des plus grands morceaux de Burning Spear, apparu sur l’album Marcus Garvey (1975) produit par Jack Ruby. On revient à Bob Marley & The Wailers avec cette version de Zimbabwe, parue à l’origine en 1979 sur l’album Survival. Vient enfin une reprise du terrible Fade Away (de Junior Byles, 1975) en compagnie de Jah9, représentante de la nouvelle génération rasta. Sur l’autre face se trouvent deux reprises de morceaux plus récents, avec tout d’abord Brigadier Sabari, composé en 1982 par un des pères du reggae africain, Alpha Blondy, suivi de Hills And Valleys, un titre paru sur l’album Inna Heights de Buju Banton en 1997. Le morceau Christopher Columbus reprend un autre classique de Burning Spear sur un thème qui lui est cher. Tiken Jah Fakoly revisite ensuite l’éternel Police And Thieves de Junior Murvin, produit par Lee Perry en 1977. A l’époque, le refrain de ce titre était devenu le slogan préféré des punks de Londres, le morceau ayant même été repris par le groupe The Clash. Une sympathique version d’African, un classique de 1977 signé Peter Tosh, conclue cette sélection.

Passerelle entre la Jamaïque et l’Afrique / Des paroles toujours d’actualité

On pourra peut-être lui reprocher un manque d’originalité, ce qui est un peu le cas de tous les albums de reprises, mais certainement pas de qualité. Racines propose une sélection très solide, que du grand classique roots, avec un Tiken Jah Fakoly inspiré et des featurings de qualité. Un album hommage à l’âge d’or du reggae jamaïcain et quelques unes de ses plus grandes figures, parsemé de sonorités africaines, qui plaira à tous les amateurs de reggae roots.

Liens : Le site officiel de Tiken Jah Fakoly / La chaîne Youtube VEVO de Tiken Jah Fakoly

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *