Un clip mêlant pixel art et cyberpunk

extrait-clip-video-perturbator-sentient-credit-valenberg-1

Continuant le teasing du prochain album de Perturbator, le très attendu The Uncanny Valley, les finlandais de Blood Music ont dévoilé le 29 mars le second single de l’album, à savoir le titre Sentient (sur lequel on retrouve Hayley Stewart en featuring). Et en prime, on a droit à un clip vidéo fort sympathique tout en pixel art dans un univers cyberpunk.
Ce n’est pas la première fois, le morceau She Is Young, She Is Beautiful, She Is Next issu du précédent album de Perturbator, Dangerous Days, était lui-aussi accompagné d’un clip typé jeu vidéo rétro dans le style 16-bits (ce clip très réussi, réalisé par Jarkko Kinnunen & Sami Rämä, est visible ici).

extrait-clip-video-perturbator-sentient-credit-valenberg-2

Cette fois, le clip, à mi-chemin entre le pixel art et le cyberpunk, a été réalisé par Valenberg, un spécialiste du genre (vous pouvez voir un aperçu de son travail ici). C’est très joli, le pixel art est très propre et l’ensemble dégage une atmosphère terriblement rétro qui plaira aux trentenaires nostalgiques de la grande époque du jeu vidéo. D’ailleurs, au niveau des influences, le clip puise allégrement dans l’esthétique des jeux vidéo à l’ancienne (Flashback, Another World), mais il emprunte aussi bien à l’animation (comme Akira ou Ghost In The Shell, tous deux issus des mangas du même nom) qu’au cinéma avec des films comme Blade Runner de Ridley Scott (1982), les films d’horreur de Dario Argento (surtout Suspiria de 1977) ou plus récemment Drive de Nicolas Winding Refn (2011). Valenberg s’est également largement inspiré des illustrations d’Ariel Zucker-Brull (le design du Night Driving Avenger, ou encore la scène finale qu’on avait pu apercevoir à l’annonce du Bonus EP, voir ici). Le résultat est tout simplement magnifique et retranscrit à merveille l’univers de Perturbator. On en redemande !

extrait-clip-video-perturbator-sentient-credit-valenberg-3

Petit rappel du synopsis de l’album The Uncanny Valley : On retrouve le Night Driving Avenger. A ses côtés une femme androïde/assassin qui combat pour la liberté et l’égalité dans un monde cynique qui tente d’éradiquer toute trace des machines. Ensemble ils vont tenter de démanteler une organisation qui diffuse leur message de haine par l’intermédiaire de leur fausse religion, leur centre de recrutement étant une église noire qui flotte au-dessus de la ville.

Liens : Le site officiel de Perturbator / La page Bandcamp de Perturbator / La page Soundcloud de Perturbator / Le site Blood Music / Le site de Valenberg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *