Waveshaper / Station Nova

pochette-waveshaper-station-nova
Station Nova, dernier album en date du suédois Waveshaper, est disponible depuis le 13 mai 2016 sur la page Bandcamp de NewRetroWave Records, un label new-yorkais spécialisé dans la musique synthwave. Profondément ancré dans les années 1980 et baigné d’une atmosphère rétro-futuriste, l’album Station Nova va bientôt se voir réédité sous la forme d’un joli CD digipack.
Le suédois Tom Andersson, alias Waveshaper, est un artiste synthwave qui s’est fait connaître avec la sortie de son premier album Tracks To The Future sur le label Lunar Boogie en 2013, puis du très bon Sounds That Kill chez Telefuture Records l’année suivante. Début 2015, il signe l’EP Solar Drifter sur le label synthwave suédois Rad Rush Records et le 23 juin 2015, il publie l’album Exploration 84 sur son propre label. Station Nova sort lui-aussi sur le label de Waveshaper le 11 avril 2016 dans une édition vinyle limitée (rapidement épuisée) et un peu plus tard, le 13 mai 2016, sur le label NRW Records en version digitale. Le style de Waveshaper est à rapprocher de celui de Mitch Murder, Dance With Dead ou Dynatron, lorgnant plus du côté de la pop/new wave que du côté metal/sataniste d’artistes tels que Perturbator, Gost ou Carpenter Brut. Comme tout artiste du mouvement synthwave, Tom Andersson est très influencé par l’imagerie et les sonorités des années 1980, avec notamment les B.O. de films comme Blade Runner, New York 1997 ou Terminator, les jeux vidéo 8-bit et aussi la demoscene Amiga/Atari de la grande époque dans laquelle il a grandi. Récemment, Waveshaper est apparu aux côtés de Carpenter Brut, Kn1ght, Scattle ou encore The Toxic Avenger sur l’excellente bande-son de Furi (voir ici), un jeu d’action développé par The Game Bakers et sorti le 5 juillet 2016. Revenons à ce Station Nova dont la jolie pochette rétro-futuriste donne un avant-goût du voyage musical à venir. L’illustration est une fois de plus signée Sam Todhunter, un artiste plutôt récurrent dans le milieu. Les connaisseurs auront immédiatement reconnu la légendaire NES que porte le personnage sur son dos, ainsi que le Zapper, le flingue mythique de la console de Nintendo. La version vinyle était accompagnée d’un poster tout en pixels de l’artiste ukrainien Mykola Dosenko.

pochette-waveshaper-hardware-passion-single illustration-waveshaper-future-vision-mykola-dosenko

Retro Future

L’album commence de bien belle manière avec Endless Journey , un excellent morceau d’ouverture aux sonorités venues tout droit des années 1980 et aux mélodies propres et travaillées qui illustre parfaitement le style de Waveshaper. S’en suit un Future Vision tout aussi bon qui, après une courte intro rappelant les écrans titres des vieux jeux vidéo et une voix synthétique old-school, délivre un beat dansant et accrocheur, appuyé par de superbes synthétiseurs. Le titre est accompagné d’un magnifique clip en pixel-art (réalisé par Mykola Dosenko) s’inspirant d’anciens classiques du jeu vidéo tels que Flashback, R-Type ou encore Metroid. The Engineer Part II est, comme son nom l’indique, une suite à l’excellent morceau The Engineer issu du précédent album, Exploration 84. Waveshaper change ensuite un peu de registre avec Vector Dream, un titre plus mélancolique, avec encore une fois une de très jolis arrangements. Seul featuring de l’album, le morceau Pixel Stars réunit Waveshaper et son acolyte Robert Parker, suédois lui-aussi. Ce titre s’inspire largement du style Daft Punk, une autre grande influence de l’artiste. Hardware Passion, premier titre de l’album à avoir été dévoilé sous forme de single le 14 décembre 2015, est un autre bon exemple du soin apporté par le suédois à l’écriture et aux compositions. Il s’agit sans aucun doute de l’un des meilleurs titres de l’album ! On retrouve ce même peaufinage sur The Space Hero, un autre excellent morceau aux mélodies épiques. Le morceau Airlock Love se situe quant à lui entre ballade romantique et bande-son de films des années 1980. Waveshaper nous emmène une dernière fois au cœur de son univers rétro-futuriste sur le très réussi Escape To Eternity, avant de clore le voyage sur Arps Sont Diamonds.

Verdict

Moderne et rétro à la fois, le son de Waveshaper constitue une excellente passerelle pour découvrir la musique synthwave. En attendant un hypothétique nouveau pressage au format vinyle, l’édition CD, dont la sortie est prévue pour le 15 octobre 2016, est disponible en précommande sur la page Bandcamp du label NRW Records. Station Nova est clairement un album synthwave incontournable de cette année 2016 décidément très généreuse.

Liens : La page Bandcamp de Waveshaper / La page Soundcloud de Waveshaper / La page Bandcamp du label NRW Records / Le site de Sam Todhunter / Le site de Mykola Dosenko

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *